UE 2.7 – Défaillances organiques et processus dégénératifs

Hypertension artérielle


 

I. Définition

L’hypertension artérielle est une augmentation de la pression exercée par le sang sur les artères. 

 

Cette pathologie chronique touche 40% des personnes de plus de 65 ans et 90% des plus de 90 ans.

 

L’hypertension artérielle (HTA) est définie par :

  • Une pression artérielle systolique (PAS) supérieure à 140 mmHg
  • Et/ou une pression artérielle diastolique (PAD) supérieure à 90 mmHg

 

La pression artérielle normale chez un adulte jeune est entre 120 et 140 mmHg pour la systolique et 70 et 80 mmHg pour la diastolique. Elle est physiologiquement plus élevée chez les sujets âgés et plus basse chez les enfants.

 

La tension est prise chez un patient allongé, au calme depuis 15 minutes ou plus, avec un brassard adapté. Elle s’exprime en millimètre de mercure (mmHg).

 

 

II. Facteurs de risque

Les facteurs de risque de l’hypertension artérielle se distinguent entre facteurs de risque modifiables et facteurs de risque non modifiables.

 

Facteurs de risque modifiables :

  • Diabète
  • Carence en potassium
  • Sédentarité
  • Alcool
  • Hypercholestérolémie
  • Surpoids, obésité
  • Alimentation riche en sel
  • Alimentation déséquilibrée
  • Tabac

Facteurs de risque peu ou non modifiables :

  • Sexe masculin
  • Maladie rénale chronique
  • Naissance prématurée
  • Vieillissement (âge > 50 ans)
  • Catégorie socio-économique défavorisée
  • Petit poids de naissance
  • Apnée du sommeil
  • Stress psychosocial 
  • Antécédents familiaux
 

L’hypertension artérielle peut également être secondaire à une maladie :

  • Des glandes surrénales (ex: tumeur médullosurrénale, phéochromocytome)
  • Rénale (ex: polykystose rénale)
  • Vasculaire (ex: coarctation de l’aorte)
  • Endocrinienne (ex: maladie d’Addison)
  • Ou certains traitements

 

 

III. Signes et symptômes

Le patient peut présenter les signes suivants :

  • Céphalées
  • Vertiges
  • Acouphènes, bourdonnements d’oreille
  • Troubles visuels à type de mouches volantes ou éclairs devant les yeux
  • Palpitations
  • Épistaxis

 

Mais l’hypertension artérielle peut également être asymptomatique.

 

 

IV. Complications

L’hypertension artérielle peut entrainer de multiples complications.

 

Cardiaque : hypertrophie cardiaque, insuffisance cardiaque, arythmies atriales

Vasculaire : artériosclérose, artériopathie oblitérante des membres inférieurs, atteinte coronaire (angine de poitrine, infarctus du myocarde), dissection aortique

Neurologique : accident vasculaire cérébral, démences, troubles de la mémoire

Rénale : fibrose, insuffisance rénale

Ophtalmologique : troubles de la vision, rétinopathie hypertensive, cécité

 

 

V. Bilan initial et examens complémentaires

Le bilan initial comprend les examens suivants :

  • Un examen clinique
  • Un électrocardiogramme
  • Bandelette urinaire : recherche de protéinurie et d’hématurie
  • Bilan sanguin : glycémie à jeun, ionogramme sanguin, créatininémie, cholestérol, triglycérides

 

Les examens complémentaires peuvent être les suivants :

  • Test d’effort : étude de la tension à l’effort
  • Holter tensionnel
  • Automesure tensionnelle 

 

 

VI. Traitement

Le but du traitement antihypertenseur est de ramener les chiffres tensionnels dans les limites de la normale afin d’éviter les complications cardiovasculaires, rénales et cérébrales. 

 

Traitement des causes s’il s’agit d’une hypertension artérielle secondaire.

 

Les classes médicamenteuses employées dans le traitement de l’hypertension artérielle sont :

 

En cas d’hypertension artérielle sévère, on associe plusieurs classes médicamenteuses.

 

Il existe également un traitement non médicamenteux :

  • Pratiquer un exercice physique régulier
  • Équilibrer son alimentation
  • Arrêt du tabac
  • Modérer la consommation d’alcool
  • Limiter les excès de poids
  • Éviter le stress

 

 

VII. Conduite infirmière

Les principes de prise en charge d’un patient présentant une hypertension artérielle sont les suivants :

  • Mettre le patient au repos, en position allongée
  • Évaluer la douleur, mesurer les autres paramètres vitaux et chercher les facteurs favorisants
  • Contrôler la diurèse : un globe vésical peut causer une hypertension artérielle
  • Prévenir le médecin
  • Appliquer les prescriptions médicales telles que l’administration du traitement antihypertenseur
  • Traiter les symptômes 
  • Surveiller la tension artérielle et l’évolution des symptômes

 


Pour résumer ..

 


Télécharger la fiche en pdf           Quizz


Sources: Les cahiers infirmiers – Cardiologie, F. Toumi, 2019, Elsevier Masson / Bonnes pratiques infirmières en fiches, Cardiologie, S. Dias B. Nowak, 2018, Elsevier Masson / Fédération française de cardiologie, www.fedecardio.org / Inserm, www.inserm.fr/information-en-sante/dossiers-information/hypertension-arterielle-hta / www.has-sante.fr

 

Mis à jour le 16/02/2020