UE 2.1.S1 – Biologie fondamentale
Université de Limoges (49)
Décembre 2018

Sujet

Question 1 – Concernant le tissu épithélial :

A. Le tissu épithélial est composé de cellules accolées présentant de nombreux points d’attache latéraux
B. Les épithéliums glandulaires sont spécialisés dans la sécrétion
C. L’épithélium squameux simple est spécialisé dans la protection
D. Les tissus épithéliaux sont composés d’une seule couche de cellules
E. Les différents tissus épithéliaux se distinguent uniquement par la forme de leurs cellules

 

Question 2 – Concernant le tissu conjonctif : 

A. Le tissu conjonctif est dépourvu de cellules
B. Le fibrocartilage est un type de cartilage que l’on retrouve, entre autres, au niveau des disques intervertébraux
C. Le tissu osseux est le plus abondant des tissus conjonctifs
D. Le sang peut être considéré comme un tissu conjonctif liquide
E. Le tissu adipeux est un tissu conjonctif dur

 

Question 3 – Concernant les schémas ci-dessous illustrant les différents types de fibres musculaires :

A. Les fibres musculaires lisses sont représentées en (1)
B. Les fibres musculaires squelettiques sont représentées en (2)
C. Les fibres musculaires cardiaques sont représentées en (1)
D. Les fibres musculaires lisses sont représentées en (3)
E. Les fibres musculaires cardiaques sont représentées en (2)

 

Question 4 – Concernant le tissu nerveux :

A. La myéline du système nerveux central est élaborée par les cellules de Schwann
B. La substance grise renferme les corps cellulaires des neurones
C. Au niveau du système nerveux périphérique, la myéline est élaborée par les oligodendrocytes
D. Les axones de tous les neurones sont recouverts de myéline
E. Le système nerveux périphérique est dépourvu de cellules gliales

 

Question 5 – Concernant la communication intercellulaire : 

A. Les récepteurs intracellulaires sont activés par des messagers chimiques hydrosolubles
B. Les hormones sont des messagers chimiques libérés dans le sang et capables d’agir à distance de leur site de libération
C. Tous les récepteurs membranaires sont couplés à une protéine appelée “protéine G”
D. Les messagers chimiques hydrosolubles activent des récepteurs membranaires qui induisent la production de seconds messagers intracellulaires
E. Les neurotransmetteurs sont généralement libérés dans le sang

 

Question 6 – Concernant le potentiel de repos d’un neurone :

A. Il est d’environ +70 mV
B. Il fait intervenir des canaux sodiques voltage-dépendants
C. Il est d’environ -70 mV
D. Il résulte en partie d’une perméabilité sélective de la membrane plasmique aux ions potassium
E. La pompe Na+/K+ ATPase entretient la répartition inégale des ions en faisant pénétrer 2 ions Na+ dans le milieu intracellulaire et en expulsant 3 ions K+ vers le milieu extracellulaire

 

Question 7 – Concernant le potentiel d’action neuronal :

A. Il est déclenché par la fermeture des canaux sodiques voltage-dépendants
B. Sa phase initiale, appelée repolarisation, résulte de l’ouverture de canaux sodiques voltage-dépendants
C. Il répond à la loi du “tout ou rien”
D. Il est déclenché au-delà du seuil de +55 mV
E. Sa phase de repolarisation résulte de l’ouverture de canaux potassiques voltage-dépendants

 

Question 8 – Concernant la transmission synaptique au niveau des synapses chimiques :

A. Lorsque le potentiel d’action parvient à la terminaison du neurone présynaptique, il déclenche l’ouverture de canaux calciques voltage-dépendants
B. La libération du neurotransmetteur s’effectue à partir des vésicules synaptiques grâce à un processus d’exocytose déclenché par le calcium
C. Le neurotransmetteur est libéré dans la fente synaptique
D. La liaison du neurotransmetteur sur son récepteur postynaptique déclenche immédiatement un nouveau potentiel d’action au niveau de la membrane postsynaptique
E. Les récepteurs des neurotransmetteurs sont généralement associés à un canal ionique, soit directement (récepteur ionotropique) soit indirectement (récepteur métabotropique couplé à un canal ionique)

 

Question 9 – Concernant la contraction des fibres musculaires squelettiques :

A. Elle est indépendante de la concentration intracellulaire en calcium
B. Elle résulte d’un glissement des filaments d’actine par rapport aux filaments de myosine
C. Elle provoque un rapprochement des lignes Z de chaque sarcomère
D. Elle requiert de l’énergie fournie par hydrolyse de l’ATP
E. Elle ne modifie pas la largeur de la bande A de chaque sarcomère

 

Question 10 – Concernant les éléments constitutifs du vivant :

A. Quand un atome perd un électron il devient un cation
B. Quand un atome gagne un électron il devient un cation
C. Les atomes sont constitués de macromolécules
D. Le carbone de l’organisme est principalement apporté par l’air inspiré
E. Les glucides sont des macromolécules

 

Question 11 – Concernant les éléments constitutifs du vivant : 

A. Le noyau des atomes est constitué de protons et de neutrons
B. Le noyau des atomes est constitué de protons et d’électrons
C. Le fluor est oligoélément
D. L’excès de potassium peut conduire à des troubles du rythme cardiaque pouvant aller jusqu’à l’arrêt cardiaque
E. Le calcium est impliqué dans les principaux groupements fonctionnels : fonctions alcool, aldéhyde, cétone

 

Question 12 – Concernant les éléments constitutifs du vivant :

A. Les sulfates sont des constituants minéraux de l’organisme que l’on retrouve souvent sous forme de cations
B. Le sodium est un constituant minéral de l’organisme que l’on retrouve souvent sous forme d’anion
C. Les oligo-éléments sont une classe de nutriments, éléments minéraux purs, nécessaires à la vie d’un organisme, mais en quantités très faibles
D. L’iode est un oligoélément
E. Le fer est intégré dans la structure de l’hémoglobine, il permet la fixation du dioxyde d’azote

 

Question 13 – Concernant l’eau et les échanges hydriques :

A. 1 est l’atome d’oxygène
B. 2 sont les atomes d’hydrogène
C. l’eau est la molécule la plus abondante de l’organisme
D. La molécule (3) est polarisée
E. Au cours du vieillissement la proportion en eau dans l’organisme diminue

 

Question 14 – Concernant les glucides :

A. Ce type de molécule présente des fonctions amides et des fonctions acides carboxyliques reliées à un azote unique
B. Le glucose est associé au fructose dans le disaccharide appelé lactose
C. Dans les monosaccharides, les oses sont reliés les uns aux autres par des liaisons hydrogène
D. Le glucose est associé au galactose dans le disaccharide appelé saccharose
E. L’amidon est la molécule de stockage du glucose dans le foie et dans les muscles

 

Question 15 – Concernant les lipides :

A. La molécule ci-dessus est un acide gras polyinsaturé
B. Les triglycérides sont stockés sous forme de gouttelettes dans les adipocytes
C. La molécule ci-dessus peut être un constituant des triglycérides après estérification sur un glycérol
D. Les vitamines A, B, C et E sont liposolubles
E. Les déterminants des groupes sanguins A, B et O sont des glycolipides

 

Question 16 – Concernant les déterminants des groupes sanguins :

A. 1 représente la partie glucidique de la molécule
B. Les déterminants des groupes sanguins sont des glycoprotéines
C. Les déterminants des groupes sanguins sont des lipoprotéines
D. 2 représente la partie lipidique de la molécule
E. 1 représente la partie protéique de la molécule

 

Question 17 – Concernant les acides aminés et les protéines :

A. Un acide aminé est une molécule comprenant une fonction carboxylique et une fonction amine
B. La structure primaire d’une protéine est la structure obtenue après dénaturation de la protéine
C. Tous les acides aminés sont synthétisés dans l’organisme
D. Les acides aminés sont obtenus par la digestion de protéines
E. L’insuline est une hormone protéique

 

Question 18 – Concernant la cellule eucaryote :

A. La membrane plasmique ou plasmalemme sépare les milieux extra- et intracellulaires
B. La partie lipidique de la membrane est constituée de phospholipides et de cholestérol
C. Les protéines membranaires intrinsèques sont associées à la membrane du côté cytoplasmique et ne présentent pas de segment transmembranaire
D. Les lysosomes permettent la synthèse de protéines à partir d’ARNr
E. La mitochondrie est un organite présent dans la plupart des cellules humaines dont le rôle essentiel est de fournir de l’énergie à la cellule

 

Question 19 – Concernant le cycle cellulaire illustré par la figure ci-dessous :

A. La cellule est représentée en interphase
B. La cellule est représentée en télophase
C. La cellule est représentée en métaphase
D. L’ensemble des filaments de microtubules partant des centrosomes est aussi appelé fuseau mitotique
E. Chez les mammifères, la durée d’un cycle cellulaire varie entre 16 et 24 heures

 

Question 20 – Concernant le cycle cellulaire :

A. L’interphase est une phase de croissance et de préparation à la division
B. La phase de division cellulaire est appelée mitose
C. La mitose est subdivisée en 3 phases : G1, S, G2
D. La mitose permet la transmission de l’information génétique lors de la division d’une cellule-mère en deux cellules filles
E. Le contrôle de la prolifération cellulaire est programmé génétiquement et la mutation d’un gène contrôlant cette prolifération peut induire un cancer

 

 


Source: Université de Limoges