Normes biologiques – Biochimie

Procalcitonine (PCT)


Généralités

La procalcitonine est le précurseur de la calcitonine : elle est retrouvée dans le sang à des taux très élevés au cours des infections bactériennes. En effet, c’est l’un des meilleurs marqueurs de l’infection bactérienne systémique ; son élévation est plus précoce et plus spécifique que celle de la CRP.

Elle permet notamment d’effectuer un diagnostic différentiel entre :

  • Infection bactérienne ou virale
  • Infection généralisée ou locale

Sa concentration est corrélée à la gravité de l’infection et est une aide à la prescription d’antibiotiques.

Dans un contexte de sepsis, la PCT peut être détectée au niveau sanguin 3 à 4 heures après le début de l’infection. Le pic de sécrétion étant situé entre 6 et 12 heures.

 

Principales indications

La procalcitonine est prescrite dans les indications suivantes :

  • Différencier les méningites bactériennes des méningites virales chez l’enfant
  • Différencier les infections urinaires basses des pyélonéphrites chez l’enfant
  • Diagnostic d’une infection maternofoetale
  • Diagnostic d’un choc septique
  • Recherche d’une complication infectieuse postopératoire
  • Distinction entre rejet et infection après une greffe
  • Suivi d’un traitement antibiotique

 

Prélèvement

3 à 20ml ml de sang recueilli sur un tube sec ou sur un tube EDTA

 

Valeurs de référence

< 0,5 ng/ml

+ élevée chez le nouveau-né (de 0 à 48h) avec un pic physiologique jusqu’à 20 ng/ml

 

PCT < 0,5 ng/ml

Sepsis improbable

Une PCT normale peut s’observer dans les cas suivants :

  • Antibiothérapie préalable
  • Infections localisées
  • Maladies inflammatoires
  • Seuil non adapté au contexte clinique
  • Phase très précoce de l’infection (< 6h)

 

PCT entre 0,5 et 2 ng/ml

Infection bactérienne possible

A interpréter en fonction du contexte clinique

Si suspicion d’infection, renouveler le dosage dans les 24h

 

PCT entre 2 et 10 ng/ml

Infection bactérienne systémique probable

 

PCT > 10 ng/ml

Sepsis bactérien sévère ou choc septique

 

Autres causes d’élévation de la PCT

Infections parasitaires et fongiques

Défaillance multiviscérale

Chirurgie, brûlures, polytraumatisés

Cancers

Atteintes hépatiques aiguës

Traitement immunosuppresseur

 

Variation de la PCT

Elle diminue sous l’influence d’un traitement antibiotique efficace.

Sa valeur initiale permet notamment de savoir si l’antibiothérapie est conseillée ou non. Son suivi permet de savoir s’il faut arrêter les antibiotiques ou non.

 


Pour résumer ..

 


Télécharger la fiche en pdf                Quizz


 

Sources:

  • Guide infirmier des examens de laboratoire, René Caquet, Elsevier Masson, 2008
  • Mémo examens biologiques, Kubab, Hakawati, Alajati-Kubab, Éditions Lamarre, 2009
  • Intérêt de la procalcitonine, Bio67.fr
  • Procalcitonine, Biologie médicale spécialisée, Eurofins-biomnis

 

Mis à jour le 13/03/2021

 

Auteur : Julie VIOLET

 

Toute reproduction ou représentation illégale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, faite sans l’autorisation de Fiches IDE, est illicite et constitue une contrefaçon. Fiches IDE© Tous droits réservés