Médicaments

Diprivan® (Propofol)


 

I. Mécanisme d’action et propriétés

Diprivan® (Propofol) est un hypnotique, agent anesthésique non barbiturique d’action rapide.

 

Propriétés physico-chimiques

  • Liposolubles
  • Forte liaison à l’albumine : 98%
  • Isotonique, pH neutre

 

Pharmacodynamie

  • Activateur des récepteurs GABA-A
  • Effet hypnotique : perte de conscience rapide et brève
  • Pas d’effet antalgique, pas d’effet curarisant

 

Effets sur le système nerveux central (SNC)

  • Baisse des besoins métaboliques du cerveau
  • Baisse du débit sanguin cérébral, autorégulation maintenue
  • Baisse de la pression intracrânienne (PIC)
  • Pression de perfusion cérébrale (PPC) selon la pression artérielle moyenne (PAM)
  • Anticonvulsivant
  • Mouvements anormaux à l’induction

 

Effets respiratoires

  • Apnée selon la vitesse d’injection
  • Dépression respiratoire par dépression de la commande centrale
  • Baisse du réflexe glottique et pharyngé
  • Maintien de la vasoconstriction pulmonaire hypoxique
  • Bronchodilatateur

 

Effets cardiovasculaires

  • Pas d’effet inotrope aux concentrations habituelles
  • Diminution de la contractilité myocardique à très forte dose
  • Vasodilatateur artériel et veineux
  • Diminution du débit cardiaque
  • Baisse de la consommation en O2 du myocarde
  • Mal toléré en cas d’hypovolémie

 

Autres effets

  • Antiémétique
  • Antioxydant
  • Diminution de la pression intraoculaire
  • Utilisable chez le sujet sensible à l’hyperthermie maligne et dans toutes les porphyries hépatiques et enzymatiques

 

Pharmacocinétique 

  • Distribution importante et rapide
  • Diffusion rapide
  • Pas de métabolites actifs
  • Passe la barrière foetoplacentaire
  • Demi-vie d’élimination : 6 à 12 heures
  • Délai d’action : 30 à 45 secondes
  • Durée d’action : 5 à 10 minutes
  • Métabolisme hépatique
  • Élimination urinaire

 

 

II. Présentation

Diprivan® (Propofol) dispose de plusieurs présentations sous forme d’ampoules injectables :

  • 200mg/20ml soit 10mg/ml
  • 500mg/50ml soit 10mg/ml
  • Seringues préremplies 500mg/50ml soit 10mg/ml
  • Seringues préremplies 1g/50ml soit 20mg/ml

 

 

III. Indications

Les indications sont : 

  • Induction et entretien de l’anesthésie générale
  • Anesthésie ambulatoire
  • Intubation sans curare
  • Sédation de complément (en plus d’une anesthésie locale ou d’une anesthésie locorégionale)
  • Sédation en réanimation  

 

 

IV. Contre-indications

Les contre-indications sont :

  • Absence de matériel de réanimation
  • Allergie au Propofol ou à un de ses constituants
  • Collapsus cardiovasculaire
  • Nourrisson de moins de 1 mois (pas d’AMM)
  • Allergie à l’huile de soja ou aux phosphatidides de l’oeuf

 

Pas d’AMM pour la grossesse, mais il est quand même utilisé

 

Précautions pour le malade dyslipidémique en raison de la nature lipidique du solvant.

 

 

V. Effets indésirables

Les effets indésirables sont :

  • Hypotension artérielle parfois sévère
  • Bradycardie
  • Apnée transitoire, dépression respiratoire dose dépendante
  • Céphalées
  • Nausées/vomissements au réveil
  • Dépression cardiovasculaire modérée
  • Douleur sur l’axe vasculaire du site d’injection
  • Euphorie
  • Coloration verte des urines

 

En cas d’administration prolongée (> 48 heures) = PRIS (Propofol Related Infusion Syndrome) ou Syndrome de Perfusion du Propofol (SPP)

  • Problème de contractilité myocardique
  • Troubles du rythme cardiaque
  • Hyperlipidémie
  • Rhabdomyolyse
  • Myoglobinurie
  • Hyperkaliémie
  • Insuffisance rénale
  • Acidose métabolique
  • Stéatose hépatique

 

 

VI. Administration et surveillance

Administration intraveineuse exclusivement

  • Bolus : injection lente, 20 à 60 secondes
  • Anesthésie intraveineuse à objectif de concentration (AIVOC)
  • Dilution possible (NaCl 0,9% ou G5%)
  • Dilution maximale : 1 volume de Propofol pour 4 volumes de diluant
  • Associer si besoin un analgésique et/ou un curare

 

Réduction de la posologie chez l’insuffisant hépatique, rénal ou cardiaque, en état de choc, le sujet âgé et le sujet en mauvais état général

 

Surveillance

  • Fréquence cardiaque, pression artérielle, saturation en oxygène, conscience
  • Avoir de quoi contrôler les voies aériennes à portée de main (oxygène, ventilation mécanique)

 

 

VII. Posologie

Anesthésie de l’adulte 

  • Induction : 2 à 2,5 mg/kg IVD lente pouvant aller jusque 5 mg/kg si IOT sans curare (1mg/kg chez le sujet âgé)
  • Entretien : 6 à 12 mg/kg/h IVSE
  • AIVOC : induction avec une cible de 4 à 8 µg/mL, entretien 3 à 6 µg/mL, réveil 1-2 µg/mL

 

Anesthésie de l’enfant

  • Induction 1 mois – 3 ans : 3-5 mg/kg
  • Induction 3-8 ans : 2,5-4 mg/kg
  • Induction > 8 ans : 2,5 mg/kg
  • Entretien : 10 à 20 mg/kg/h (dose dégressive dans le temps)

 

Sédation en réanimation : 2 à 6-8 mg/kg/h (éviter plus de 4mg/kg/h)

 


Pour résumer ..

 


Télécharger la fiche en pdf           Quizz


SourcesUrgences-serveur.fr / Pharmacologie en anesthésie réanimation à l’usage des IADE, Véronique Théveneau, Hakim Kechiche, 2017, Lamarre / 360 medics / Les produits de l’anesthésie, Xavier Sauvageon, Arnette / Urg Drogues, Philippe Ecalard, Arnette / Le syndrome de perfusion au propofol

 

Mis à jour le 11/07/2020