UE 2.6 – Processus psychopathologiques

Schizophrénie


 

I. Définition

La schizophrénie est une maladie psychiatrique chronique qui touche aussi bien les femmes que les hommes.

 

Elle touche 1% de la population générale et se déclare précocement entre 15 et 35 ans.

 

On distingue les débuts de maladie brutal et progressif :

  • Début brutal : épisode délirant aigu (bouffée délirante aigue, passage à l’acte, épisode confusionnel …)
  • Début progressif : retrait social, installation progressive des idées délirantes, troubles du comportement 

 

 

II. Facteurs de risque

Les facteurs de risque de la schizophrénie sont les suivants :

  • Facteurs génétiques
  • Stress
  • Consommation de cannabis
  • Complications obstétricales anté et périnatales
  • Autres facteurs liés à l’hygiène de vie

 

 

III. Symptômes

Les symptômes sont variables d’un patient à un autre : certains maintiennent une activité sociale alors que d’autres sont fortement handicapés.

 

On distingue 3 types de symptômes :

  • Syndrome délirant (symptômes positifs) : délire, hallucinations psychiques et sensorielles, paranoïa, mégalomanie, idées délirantes invraisemblables
  • Symptômes déficitaires (symptômes négatifs) : repli sur soi, retrait, désintérêt professionnel ou scolaire, isolement social, indifférence
  • Syndrome dissociatif : dissociation intellectuelle, affective et comportementale : désorganisation de la pensée, des paroles, des émotions, troubles comportementaux, difficultés de concentration, de compréhension ou de mémorisation

 

 

IV. Formes cliniques

La schizophrénie présente plusieurs types de formes cliniques. Il est possible de passer d’une forme à une autre.

 

La schizophrénie paranoïde est la forme la plus fréquente.

 

  • Paranoïde : association des syndromes délirant et autistique : prédominance des idées délirantes, mécanismes hallucinatoire et interprétatif
  • Hébéphrénique : syndrome dissociatif et autistique :  retrait social marqué, isolement et repli sur soi. Idées délirantes peu présentes ou masquées par le repli
  • Catatonique : catalepsie, négativisme, stupeur
  • Simple : pas de délire ni d’hallucination
  • Héboïdophrénique : prédominance des troubles du comportement, avec des conduites agressives, une consommation de toxique et parfois des passages à l’acte criminel. Idées délirantes importantes, peu cohérentes et polymorphes. Composante psychopathique.
  • Dysthymique : trouble de l’humeur de type bipolaire (phase maniaque et dépressive) en plus des symptômes de la schizophrénie

 

 

V. Complications et évolution

L’évolution de la schizophrénie est fluctuante avec des symptômes chroniques auxquels s’ajoutent parfois des phases de psychoses aigües.

 

On distingue 4 phases évolutives : 

  • Phase prémorbide : de la naissance à l’apparition des premiers signes précurseurs
  • Phase prodromique : des premiers signes au premier épisode processuel
  • Phase symptomatique : signes psychotiques francs
  • Phase de rémission : persistance de symptômes résiduels

 

 

1 patient sur 2 font une tentative de suicide : 10% en décèdent

 

 

VI. Traitements

Traitements médicamenteux instaurés progressivement, traitement chronique :

  • Antipsychotiques de 2e génération (atypiques)
  • +/- Antidépresseurs
  • +/- Anxiolytiques
  • +/- Benzodiazépines

 

Autres traitements

  • Réhabilitation psychosociale 
  • Réhabilitation cognitive
  • Thérapie cognitivo-comportementale
  • Éducation thérapeutique
  • Soutien et éducation de l’entourage

 

Approches complémentaires en cas de résistance aux traitements

  • Stimulation magnétique transcrânienne
  • Électroconvulsivothérapie

 

 

VII. Diagnostics différentiels

Prise de toxiques

Délires chroniques systématisés

Bouffée délirante aiguë

Trouble affectif

Trouble névrotique

Affections neurologiques

Syndrome confusionnel 

Démence

 

 


Pour résumer ..

 

schizophrénie


Télécharger la fiche en pdf           Quizz


Sources: Tout le semestre 4 et 5, 2018, Sup’Foucher / Les pathologies en un coup d’oeil pour les infirmiers, Stéphane Cornec, 2018, Elsevier Masson / Processus physiopathologiques, 2015, Sup’Foucher / L’essentiel des pathi par spécialités pour l’infirmière, Laurence Pitard, 2008, Elsevier Masson / Pathologies et thérapeutiques en soins infirmiers, Kim Quintero Y Perez, 2018, Elsevier Masson / Inserm.fr 

 

Mis à jour le 23/08/2020