UE 2.4 – Processus traumatiques

Entorse de la cheville


.
L’entorse de la cheville est une lésion traumatique de l’articulation du pied résultant de sa distorsion brusque avec élongation ou arrachement des ligaments sans déplacement des surfaces articulaires.
.
6000 cas / jour en France

 

 

I. Généralités

On distingue 2 ligaments au niveau de la cheville :

  • Le ligament latéral externe (LLE) ou collatéral latéral (LLE) qui comporte 3 faisceaux
  • Le ligament latéral interne (LLI) ou collatéral médial (LLI) qui comporte 2 faisceaux

 

90% des entorses de la cheville concernent le ligament latéral externe.

 

 

II. Causes 

Mécanisme le plus fréquent : torsion du pied vers l’intérieur

 

Souvent accident sportif chez le sujet jeune

 

Exemples : chute, forte tension appliquée à l’articulation, efforts réguliers de la cheville, accident, fragilité particulière de la cheville, surpoids ou mauvaise condition physique

 

 

III. Signes cliniques

Douleur avec évolution en 3 temps : on, +/- off, on

Douleur à la palpation du trajet ligamentaire

Impotence fonctionnelle relative

Tuméfaction

Craquement lors du traumatisme

Oedème, hématome, ecchymose

 

Entorse grave : laxité anormale avec pied basculé vers l’intérieur

 

 

IV. Examens complémentaires

Radiographie non systématique (selon critères d’Ottawa)

 

Radio

  • Cheville de face et de profil
  • Recherche de fractures associées

 

Suspicion rupture du ligament : IRM de la cheville

 

 

V. Stades de gravité

Bénigne : étirement ligamentaire

Moyenne: déchirure ligamentaire avec rupture partielle d’un des faisceaux

Grave : rupture complète des faisceaux du ligament (peut être accompagnée d’une fracture)

 

 

VI. Complications

Douleur chronique

Instabilité de la marche

Instabilité de la cheville avec entorses à répétition

Algodystrophie

 

 

VII. Traitement

Protocole “GREC”

  • Glace
  • Repos
  • Élévation
  • Contention

 

Contention

  • Strapping ou orthèse amovible pendant 3 semaines
  • Gouttière postérieure ou attelle amovible
  • Résine rigide pendant 4 à 6 semaines si arrachement osseux
  • Botte plâtrée 8 semaines si entorse grave

 

Médicaments

 

Traitement chirurgical rare : ligamentoplastie

 

 

VIII. Évolution

Évolution favorable dans 90% des cas

 

Guérison sans séquelle en 2 à 3 semaines pour des entorses bénignes

 

Rééducation pour éviter les récidives et reprendre les activités quotidiennes et sportives

  • Lutte contre la douleur et l’oedème
  • Gain de mobilité
  • Amélioration de la stabilité
  • Renforcement des muscles stabilisateurs

 

 


Pour résumer ..

 


Télécharger la fiche en pdf                    Quizz


 

Sources:

 

Mis à jour le 23/01/2021

 

Auteur : Julie VIOLET

 

Toute reproduction ou représentation illégale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, faite sans l’autorisation de Fiches IDE, est illicite et constitue une contrefaçon. Fiches IDE© Tous droits réservés