L’infirmier face à l’intimité de la femme2018-05-07T21:32:48+00:00

L’infirmier face à l’intimité de la femme


 

Résumé: Le métier d’infirmier se masculinise de plus en plus. Cependant cette masculinisation peut avoir des avantages comme des inconvénients. Au cours de ma formation, j’ai pu, peut-être comme un certain nombre de soignant, être confronté à des refus de soins. Ce travail m’a permis de comprendre en quoi être un infirmier peut être un frein dans la prise en charge des patientes âgées pour les soins touchant leur intimité. Dans un premier temps, j’ai effectué mes recherches sur la pudeur, les représentations sociales de la femme ainsi que sur la relation soignant-soignée. Par la suite, j’ai eu l’occasion de corréler mes recherches théoriques avec la pratique en faisant des entretiens auprès d’infirmiers et d’aides-soignants. Cette confrontation de la théorie avec la pratique m’a permis de me rendre compte que le refus de soin, en rapport au genre, reste minimaliste et qu’il existe toujours une solution pour faire le soin. Ce travail m’a fait comprendre que même si le métier se masculinise petit à petit, l’entrée de l’homme n’est pas un obstacle pour la prise en charge des patientes lors des soins intimes.

 

Mots clés: intimité, pudeur, infirmier, relation soignant-soignée, refus de soin

 


 

Abstract: More and more, the male nurse’s job becomes masculine. This masculinisation of the job has advantages as well as inconveniences. During my training, I faced several refusals of care, as many nursing can experience. This work allowed me to understand what being a male nurse can be for some elderly female patients, and how difficult it is to let someone trespass into your intimacy. At first, I made my research on the modesty, the social representation of women and the relationship between patients and nursing. Afterward, I had the opportunity to correlate my theoretical researches with the practice, by talking to male nurses and nurse’s aides. It showed me that a male nurse has all the keys to cross the barrier of intimacy, as it is not a gender problem. Finally, this work made me understand that even if the job becomes masculine at a slow rate, men do not have any obstacle for it and can do intimate care on female patients.

 

Key words: intimate, male nurse’s, refusals of care, modest, relationship

 

Télécharger son TFE