UE 2.11.S1 – Pharmacologie et thérapeutiques
IRFSS Croix-Rouge de Brest (29)
Janvier 2020

Sujet

Mr R 45 ans consulte son médecin traitant pour une lombalgie. Le médecin lui prescrit un antalgique, du paracétamol ainsi qu’un anti-inflammatoire non stéroïdien.

 

Question n°1 – L’OMS a classé les antalgiques en 3 paliers. Nommer la famille d’antalgique de chaque palier et décrire la douleur correspondante pour chacun.

 

Question n°2 – Citer le risque de toxicité en cas de surdosage de paracétamol et indiquer la dose maximale autorisée par jour pour un adulte.

 

Question n°3 – Expliquer brièvement l’actions des AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens). 

 

Question n°4 – Nommer les 2 autres propriétés des AINS en plus de la propriété anti-inflammatoire.

 

Question n°5 – Nommer 2 effets indésirables éventuels lors d’un traitement par AINS.

 

Vous êtes infirmier(e) en chirurgie et devez faire une injection sous-cutanée de morphine à Mme B.

 

Question n°6 – Décrire les éléments que vous devez vérifier pour effectuer cette prescription.

 

Question n°7 – Citer 3 éléments de surveillance infirmière par rapport aux effets secondaires de la morphine.

 

Vous vous occupez d’un patient fébrile. Après avoir eu le résultat de l’antibiogramme, le médecin prescrit l’injection d’un antibiotique amoxicilline® 750mg toutes les 8 heures par voie intra-veineuse.

 

Question n°8 – Définir l’antibiogramme.

 

Question n°9 – Définir un antibiotique et expliquer son mode d’action.

 

Question n°10 – Citer à quels niveaux de la bactérie peut agir l’antibiotique.

 

Question n°11 – Nommer 2 effets indésirables majeurs des antibiotiques.

 

Question n°12 – Vous devez préparer l’injection d’antibiotique (750 mg) pour Mme B. Vous disposez d’un flacon de poudre de 1g que vous diluez avec 5 ml d’eau pour préparation injectable. Quelle quantité allez-vous prélever pour obtenir la dose prescrite ? (Faites apparaître les calculs sur votre copie).

 

Question n°13 – Citer 4 critères de qualité requis pour l’injection parentérale.

 

Question n°14 – Nommer 2 risques de la voie parentérale.

 

Question n°15 – Vous êtes infirmier(e) en EHPAD. Vous devez poser une perfusion à Mr J pour le réhydrater par voie sous-cutanée. La prescription est la suivante : G5% (500 ml) à passer en 12 heures. La perfusion débutera à 21 heures. Calculer le débit de la perfusion en ml/heure puis en gouttes/minute. (Faites apparaître vos calculs sur la copie). Si erreur, 0 à la question.

 

Vous donnez un comprimé LP (libération prolongée) à Mme Z par voie orale.

 

Question n°16 – Citer et définir les composants d’un médicament.

 

Question n°17 – Expliquer ce que signifie libération prolongée.

 

Question n°18 – Nommer et expliquer les 4 phases de la pharmacocinétique.

 

Question n°19 – Citer à quel niveau du tube digestif se fait essentiellement l’absorption des médicaments.

 

Question n°20 – Expliquer l’effet de 1er passage hépatique

 

Question n°21 – Définir la biodisponibilité.

 

Question n°22 – Définir la pharmocodynamie.

 

Question n°23 – Définir l’observance.

 

Question n°24 – Définir la forme galénique et donner 2 exemples. 

 

Question n°25 – Répondre par vrai ou faux aux affirmations suivantes et reporter le chiffre et la réponse correspondante sur votre copie.

  1. Les aminoacides sont une famille d’antibiotiques
  2. Les solutions cristalloïdes sont des solutions de remplissage
  3. Le jus de pamplemousse est un inhibiteur enzymatique
  4. L’ion potassium est l’ion des échanges d’eau
  5. L’acide acétylsalicylique et l’aspirine désignent la même molécule
  6. Une préparation administrée par voie intramusculaire doit être obligatoirement stérile
  7. Un flacon de collyre peut être utilisé pour plusieurs patients
  8. Une ampoule de chlorure de sodium à 10% est isotonique
  9. Un agoniste va se lier à un récepteur et provoquer sa réponse
  10. La fraction active d’un médicament est la fraction liée aux protéines plasmatiques

 

Pour les questions à choix multiples suivantes, une ou plusieurs bonnes réponses sont attendues.

 

Question n°26 – Une solution dosée à 10% signifie qu’il y a :

A. 0,1 g de principe actif dans un volume total de 10 ml
B. 1 g de principe actif dans un volume total de 10 ml
C. 10 g de principe actif dans un volume total de 100 ml
D. 10 g de principe actif dans un volume total de 1000 ml
E. 100 g de principe actif dans un volume total de 10 ml

 

Question n°27 – Concernant le débit d’une perfusion, à combien de gouttes correspondent 1 ml de solution isotonique ?

A. 5
B. 10
C. 15
D. 20
E. 25

 

Question n°28 – Parmi les voies d’administration suivantes, citer laquelle ou lesquelles n’est ou ne sont pas parentérales :

A. Voie intradermique
B. Voie oculaire
C. Voie sous-cutanée
D. Voie intramusculaire
E. Voie intraveineuse

 

Question n°29 – Un patient absorbe 850 mg d’un principe actif qui a une disponibilité de 60% quelle est la quantité retrouvée dans le sang ?

A. 510 mg
B. 505 mg
C. 507 mg

 

Question n°30 – Lors du 1er passage hépatique, le médicament est transporté vers le foie par :

A. La veine gastrique
B. La veine céphalique
C. La veine porte
D. La veine cave

 

Question n°31 – Les médicaments de la liste I (médicaments dits « toxiques) soumis à la prescription médicale :

A. Ont un cadre rouge sur la boîte
B. Ont un cadre vert sur la boîte
C. Ont un cadre noir sur la boîte
D. N’ont pas de cadre sur la boîte

 

Question n°32 – Pour la préparation d’un médicament, il faut :

A. Vérifier la date de péremption
B. Vérifier la prescription
C. Vérifier l’autorisation de mise sur le marché du médicament
D. Vérifier que l’emballage est intègre

 


Source: IRFSS Croix-Rouge de Brest