Normes biologiques

Recommandations et ordre de prélèvement


 

Il est important de respecter les recommandations concernant le prélèvement des tubes pour les analyses sanguines. Ces recommandations tiennent compte des propriétés de chaque tube.

 

Il ne sera pas mentionné dans cette fiche les recommandations d’hygiène et de traçabilité à respecter lors d’un prélèvement sanguin.

 

 

Généralités

Les recommandations générales pour le prélèvement sont les suivantes :

  • Respecter l’ordre de prélèvement des tubes
  • Prélever sur le bras opposé à la perfusion
  • Prélever sur le bras opposé à la fistule artério-veineuse
  • Respecter le niveau de remplissage
  • Ne jamais ouvrir les tubes 
  • Ne pas transvaser le sang d’un tube à un autre
  • Si possible ne pas dépasser 1 minute de garrot
  • Homogénéiser tous les tubes par 5/10 retournements lents

 

Le temps d’acheminement du tube au laboratoire doit être le plus court possible.

 

 

Ordre de prélèvement des tubes 

L’ordre des tubes va être différent selon le dispositif utilisé pour le prélèvement et s’il faut ou non prélever des hémocultures.

 

Ponction directe avec aiguille = tube citraté – tube sec – tube hépariné – tube EDTA – tube fluorure – autres tubes (ex: tube à VS)

 

Ponction avec aiguille à ailettes = tube de purge – tube citraté – tube sec – tube hépariné – tube EDTA – tube fluorure – autres tubes (ex: tube à VS)

  • S’il y a des hémocultures, les prélever en premier : flacon aérobie d’abord puis flacon anaérobie. Il n’y a pas besoin de tube de purge pour continuer le prélèvement, les hémocultures servant à faire la purge. 

 

Prélèvement sur cathéter : tube de purge – tube citraté – tube sec – tube hépariné – tube EDTA – tube fluorure – autres tubes (ex: tube à VS)

 

Mémo : retenir par ordre alphabétique : (purge si besoin) puis bleu – rouge – vert – violet et (gris en dernier)

 

 

 

Tube de purge 

Le tube de purge est un tube sec sans séparateur avec un bouchon blanc. Il permet notamment de purger l’air de la tubulure présent dans le dispositif de prélèvement à ailettes.

 

 

Tube citraté 

Le tube citraté contient du citrate de sodium qui est un anticoagulant. Il possède un bouchon bleu.

Il est à prélever en premier afin que l’héparine du tube vert ne contamine pas le tube citraté.

De plus, il faut remplir ce tube à plus de 80% ; il existe un trait de remplissage obligatoire à atteindre pour que le prélèvement soit accepté. Ce remplissage est nécessaire à cause du citrate présent dans le tube qui est un anticoagulant liquide ; si la quantité prélevée est trop faible, le sang sera trop dilué et les résultats seront faussés.

Il est utilisé pour :

  • Les bilans de coagulation
  • Le suivi de traitement anti coagulants
  • Le dosage des plaquettes (si agrégation des plaquettes dans le tube EDTA)

 

 

Tube sec 

Les tubes secs possèdent soit un bouchon rouge soit un bouchon jaune.

Les tubes secs ne contiennent rien (pas d’anticoagulant) et peuvent être utilisés comme tubes de purge. Une fois centrifugé, on obtient du sérum. Tous les autres tubes contiennent un anti coagulant donc après centrifugation, on obtient du plasma.

  • Le plasma est la partie liquide du sang obtenu après centrifugation du sang recueilli dans un tube contenant un anticoagulant. Après centrifugation du tube, le plasma, qui a une couleur jaune-clair, apparaît en haut du tube, alors que les globules rouges et les autres cellules sanguines forment le culot
  • Le sérum est la partie liquide du sang obtenu après recueil du sang sur un tube sans anticoagulant (appelé tube sec). Au contact du tube, le sang va coaguler dans un premier temps en laissant un exsudat (sérum) se produire. Au cours de la centrifugation, le caillot se déplace au fond du tube de prélèvement, laissant le sérum au-dessus.

 

On distingue le tube rouge qui est un tube sérum avec activateur de coagulation et le tube jaune avec un tube sérum avec gel séparateur et activateur de coagulation. 

 

Il peut servir pour les analyses suivantes : sérologie, certaines biochimies, hormonologie, certains marqueurs, certains dosages de médicaments  …

 

 

Tube hépariné 

Le tube hépariné contient un anticoagulant, l’héparine de lithium. Il possède un bouchon vert. 

 

Il est utilisé pour :

  • Les bilans de biochimie
  • Les lactates

 

 

Tube EDTA 

Le tube EDTA contient un anticoagulant : Ethylène Diamine Tétra-Acétique). Il possède un bouchon violet.

Le tube EDTA contient du potassium et un chélateur de calcium (qui peut baisser le calcium) qui peut contaminer le tube hépariné utilisé pour le ionogramme, d’où son prélèvement après le tube hépariné afin que les valeurs du potassium et du calcium ne soient pas modifiées.

 

Il est utilisé pour :

  • Les numérations
  • L’hémoglobine glyquée
  • Les groupes sanguins
  • Les RAI

 

 

Tube fluorure 

Le tube fluorure contient un anticoagulant, le fluorure de sodium et l’oxalate de potassium. Il possède un bouchon gris.

 

Il est utilisé pour :

  • Le dosage de la glycémie (le fluorure empêche la dégradation du glucose)

 

 

Tube à citrate de sodium 

Le tube à VS (vitesse de sédimentation) est un haut tube fin avec du citrate de sodium. Il possède un bouchon noir.

 

 


Pour résumer ..


Télécharger la fiche en pdf 


Sources: Conseils précieux de Céline, interne en biologie médicale / Centre de biologie médicale / Différents sites de laboratoires de centres hospitaliers / Laboratoire bioceaneLabtest

 

Mis à jour le 03/05/2020