Bêtabloquants2018-09-22T17:11:15+00:00

Médicaments

Bêtabloquants


 

I. Objectifs du traitement et mécanisme d’action

Les bêtabloquants diminuent le travail du coeur en agissant sur la contractilité de la fibre myocardique. Ils abaissent le seuil de travail du coeur pour prévenir les excès d’effort cardiaque.

 

Les bêtabloquants bloquent les récepteurs bêta-adrénergiques des cellules musculaires myocardiques du noeud sinusal.

 

Les effets des bêtabloquants sont les suivants :

– Diminution de la contractilité myocardique (inotrope négatif)

– Diminution de la fréquence cardiaque (chronotrope négatif)

– Ralentissement de la conduction intracardiaque (dromotrope négatif)

– Diminution de l’excitabilité cardiaque (bathmotrope négatif)

– Diminution de la consommation en O2 du myocarde

– Vasoconstriction

– Bronchoconstriction

– Hypoglycémiant

– Antihypertenseur

– Antiarythmique 

 

 

II. Noms des médicaments (-ol)

Acebutolol (Sectral®)

Aténolol (Ténormine®, Bétatop®)

Bisoprolol (Bisoce®, Cardensiel®, Détensiel®)

Carvédilol (Krédex®)

Céliprolol (Célectol®)

Nébivolol (Nébilox®, Témérit®)

Propanolol (Avolcardyl®, Karnodyl®)

Tertatolol (Artex®)

Sotalol (Sotalex®)

 

 

III. Indications

Insuffisance cardiaque

Insuffisance coronarienne

Tachycardie

Infarctus du myocarde

Hypertension artérielle

Troubles du rythme

Prévention des syndromes coronariens aigus, de la crise d’angor

Stress, tremblement

Prévention des hémorragies digestives

Hyperthyroïdie

 

 

IV. Contre-indications

Allergie

BAV de haut degré non appareillé

Asthme, bronchite chronique obstructive

Syndrome de Raynaud

Bradycardie < 45/min

Insuffisance cardiaque non contrôlée

Choc cardiogénique

Spasme coronaire

 

 

V. Effets indésirables

Insuffisance cardiaque

Bradycardie excessive

BAV

Hypotension

Asthme, spasme bronchique

Hypoglycémie

Altération du sommeil, insomnie, cauchemars

Asthénie, essoufflement

Troubles de la libido

Gastralgie, nausées/vomissements, diarrhée

 

 

VI. Administration et surveillance

Administration

– Introduction progressive du traitement

– Traitement à éviter en phase aiguë

– Ne jamais arrêter un traitement bêtabloquant brutalement

– Traitement per os

 

Surveillance

– Fréquence cardiaque : rechercher une bradycardie

– Pression artérielle : vérifier l’efficacité du traitement prescrit comme antihypertenseur

– ECG : surveiller l’apparition de complications coronariennes et de troubles du rythme dont le traitement peut être responsable

– Signes respiratoires : surveiller la diminution des signes congestifs comme la dyspnée ou les oedèmes des membres inférieurs

 

 

 


Pour résumer ..

 


Télécharger la fiche en pdf           Quizz


Sources: Pharmacie et surveillance infirmière, Denis Stora, 2008, Editions Lamarre / Méga guide pharmaco infirmier, Laurent Chouchana, 2016,  Elsevier Masson / Pathologies et thérapeutiques en soins infirmiers, Kim Quintero Y Perez, 2018, Elsevier Masson

 

Mis à jour le 22/09/2018